Nos métiers

 
A l'international comme sur le marché local, Lafarge est le leader dans son activité ciment. Avec sa vision axée sur l'innovation, l'entreprise propose au marché mauricien des produits, voire des solutions adaptées aux besoins locaux. Après plus de 50 années de présence à Maurice, Lafarge (Maurice) est fière d'avoir participé à la construction de l'île Maurice en offrant son expertise et celle du cimentier et leader mondial aux professionnels locaux de la construction.
 
Le terminal cimentier, situé dans la capitale de l'île, à Port-Louis offre un service de livraison en sac et en vrac. Il détient une capacité de stockage vertical de 35,500MT de ciment dans des silos en béton, la méthode de stockage la plus efficace en la matière et unique à Maurice. Les différents types de ciment Baobab CEM I 42.5N, Baobab Lakaz CEM II 32.5 sont livrés en sac de 25Kg et Bao6ab Masonry Cement MC 22.5N est livré en sac de 10Kg et 25Kg.
 
Depuis 2012, le terminal de Lafarge (Maurice) s’est équipé d'un système de palettisation automatique et a ainsi été le premier à offrir un service de livraison sur palettes et sous housse plastique. Compte tenu des  problématiques liées au climat local, ce système protège le produit dès sa sortie du terminal et ce jusqu'à la destination souhaitée. Une vraie solution pour les clients, qui l'ont tout de suite adopté. Lafarge à Maurice ne s’est pas arrêté là en matière d’innovation. En 2015, l’entreprise a inauguré sa toute nouvelle station de mélange, un investissement à hauteur de 115 millions de roupies qui lui permettra d’offrir aux Mauriciens une vaste gamme de ciments adaptés aux problématiques locales. Certains de ses ciments sont en partie fabriqués avec des matières premières locales recyclées. C’était en 2015 une première pour notre île. « Lafarge a pour but d’innover à Maurice, pour Maurice et avec les Mauriciens, » expliquent l’équipe dirigeante de l’entreprise.
 
Dans ce même esprit novateur, pour rendre plus rapide le processus de déchargement du ciment, Lafarge (Maurice) a fait l’acquisition d’un « cement ship unloader, », un investissement à hauteur de 200 millions de roupies, arrivé tout droit des Pays Bas. D’une capacité de 450 tonnes/heure, cet équipement dernier cri permet à l’entreprise de prendre plus rapidement en charge les navires à cales ouvertes. Véritable usine, le « cement ship unloader » pompe le ciment directement des cales grâce à un bras articulé et le transfert vers les neufs silos appartenant à Lafarge (Maurice).  
 
Lafarge Maurice compte aujourd’hui une flotte de plus de 10 camions citernes d'une capacité de 20 - 30 tonnes qui s'assurent de la distribution en vrac de notre ciment Baobab à travers l'île. Aujourd'hui Lafarge (Maurice) compte plus de 30 distributeurs régionaux à son réseau local, et sert  également le marché Rodriguais.